Avis de la team :

DamienA

Damien A

Game Details
NomTabannusi: Builders of Ur (2021)
ComplexitéMedium Heavy [3.85]
Nb de joueurs1-4
Auteur(s)David Spada and Daniele Tascini
Artiste(s)Zbigniew Umgelter and Aleksander Zawada
Editeur(s)Board&Dice, CMON Global Limited, DiceTree Games, Giant Roc, Giochix.it, Maldito Games, Pixie Games and Portal Games
Mechanisme(s)Action Queue, Area Majority / Influence, Contracts, Dice Rolling, End Game Bonuses, Open Drafting, Ownership and Tile Placement

Boussole Ludique
Médias

Tabannusi : les batisseurs d’Ur

1 à 4 joueurs
Auteur : David Spada, Daniele Tascini
Illustrateur : Zbigniew Umgelter, Aleksander Zawada
Editeur : Board & Dice (VF Pixie Games)

5e participation pour Daniele Tascini qui prend ses aises dans la sélection du Diamant d’Or avec depuis 2019 des jeux commençant par un T (Teotihucan, Trismegistus, et Tekhenu). Cette fois ci il s’agit de Tabannusi les bâtisseurs d’Ur.

THÈME :

Dans la ville d’Ur, situé dans l’ancienne Mésopotamie, vous incarnez des architectes mandatés par le roi pour construire dans les quartiers de la ville des bâtiments somptueux, et obtenir les faveurs de dieux en érigeants des sanctuaires sur les Ziggourats.

MÉCANIQUES :

Tabannusi allie un jeu de déplacement d’ouvriers, de placement de tuiles, d’influence et de majorité. Sur le plateau, sont représentés les 5 quartiers de la ville d’Ur, numérotés de 1 à 5, et chaque quartier correspond à une barge colorée (jaune, blanc, marron, bleu et vert) sur lesquelles sont placés des dés (lancés) de la couleur correspondante. Les joueurs vont se déplacer de quartiers en quartiers pour aller y réaliser jusqu’à 2 actions.

Au premier tour de jeu, chaque joueur va choisir dans quel quartier il commence, y placer son assistant puis va prendre un dé. La valeur du dé choisi indique le quartier dans lequel il jouera son prochain tour et y pose son architecte. Prendre un 6 permettra d’aller dans un quartier non accessible par un dé de la barge. Le dé récupéré devient alors une ressource de la couleur. Le joueur peut alors réaliser jusqu’à deux actions dans le quartier de son assistant. Au fur et à mesure de tours, les barges vont se vider en dés et dès que le dernier dé d’une barge est choisi, cela déclenche un décompte de points de victoire du quartier concerné. Tous les dés de la couleur de la barge sont récupérés (même ceux devant les joueurs), et relancés. Dès que 5 décomptes sont déclenchés, tout le monde finit son tour de jeu puis joue un tour supplémentaire et la partie est terminée.

Pour gagner des points lors de ces décomptes, il faudra placer ses maisons dans les différents quartiers du plateau et remplir certaines conditions.

           – Dans les quartiers 1 à 3, les actions principales vont consister à établir des projets de construction et de construire des bâtiments. Etablir un projet consiste à placer une tuile d’une couleur (marron, jaune, ou blanc) sur une case du quartier avec un de ses marqueurs de contrôle et gagner le bonus recouvert. Pour construire un bâtiment sur un projet, il faut payer deux dés ressources de la couleur du quartier et une ressource de la couleur du projet pour chaque tuile avec son propre marqueur de contrôle. Ce qui veut dire que construire ses propres projets coûtent plus chers que construire sur les projets des autres. Sur ce bâtiment, on placera une de ses maisons pour indiquer qu’il nous appartient. Lors du décompte du quartier, on gagnera autant de points que le taille de tous ses bâtiments (emplacements et tuiles jardins adjacentes) multipliée par la valeur en point de victoire atteint sur la piste de la couleur du bâtiment (pistes sur lesquelles il faudra monter par différents moyens).

              – Dans le quartier 4 du port, il sera possible de construire des maisons autour du port pour deux ressources ou alors de prendre le contrôle de bateaux pour deux lingots. Tous les joueurs peuvent aller se positionner sur les bateaux alors que les emplacements de maison sont uniques. Les bateaux donneront un avantage tout au long de la partie et les maisons permettront de récupérer des bonus ou marchandises. Lors du décompte du port, on gagnera autant de points que le nombre de bateaux contrôlés dans la colonne ou la ligne en face de ses maisons.

             – Dans le quartier 5 de ziggourats, trois objectifs sont disponibles permettant de gagner des points lors du décompte. Il faut placer au moins une maison sur un objectif pour le décompter avec un maximum de 3 maisons. Plus on place de maisons, plus les points récoltés seront importants.

Ajouter à cela chaque joueur recevra un objectif secret d’urbanisation à révéler en fin de partie qui lui donnera des points en fonction des maisons construites dans les différents quartier, et 3 objectifs communs visibles de tous qui seront remportés par le premier ayant remplis les conditions demandés.

PREMIÈRES IMPRESSIONS :

Tabannusi m’a beaucoup plu autant par ses qualités mécaniques que par son édition. Les sensations de jeu sont agréables même si on est clairement sur un jeu très exigeant. D’ailleurs cela peut dérouter les joueurs durant les premiers tours car son approche est assez originale. En effet, il faut prévoir à chaque fois deux tours à l’avance puisque le dé choisit conditionne l’endroit où l’on jouera le prochain tour. De plus, placer des projets servira plus souvent aux autres pour construire leurs bâtiments qu’à soi-même puisque c’est plus cher de bâtir sur les siens. Il faudra donc être opportuniste et vérifier constamment ce que font les autres joueurs afin d’anticiper les endroits qu’ils pourraient les intéresser. A noter qu’à chaque fois que quelqu’un construit sur le projet d’un autre ou adjacent d’un jardin d’un autre, ce dernier récupère systématiquement une compensation en montée sur les pistes d’influences. L’interaction entre les joueurs est assez importante et appréciable dans un jeu aussi costaud.

INTERROGATIONS, REMARQUES, PRÉCONISATIONS :

– Le jeu peut paraitre assez nébuleux à l’explication des règles, notamment sur le concept projet/batiment/maison. Mais une fois les premiers tours passés, tout s’éclairci.

– Gardez un oeil sur les autres pour savoir ce qui pourrait les intéresser comme bâtiment à construire.

– N’oubliez pas que lors d’un déclenchement de décompte, les dés de la couleur du quartier décompté sont tous relancés et remis dans la barge y compris ceux devant les joueurs. Alors certes il ya une compensation, mais perdre une ressource de cette façon peut être très dommageable.

– Clairement le décompte de points du port est trop faible et peu rentable. Ce qui rend cette zone moins attractive pour en faire une full stratégie. A voir s’il ne faudrait pas, appliquer un correctif pour la rééquilibrer un peu.

– Certaines tuiles Ziggourat sont un peu déséquilibrées par rapport à d’autres, notamment celles avec 0 points pour une maison.

– Il existe également un mode solo avec un automate (j’avoue je ne sais pas ce qu’il vaut)

EN RÉSUMÉ :

Tabannusi fait partie des jeux les plus costaud de la sélection. Il est exigeant, nécessite un petit temps d’adaptation mais procure un plaisir de jeu certain. Le matériel est agréable et très lisible même si le tout peut paraitre un peu chargé. J’ai trouvé les mécaniques très originales et j’avoue avoir eu un petit coup de coeur. Mais la sélection de cette année 2022 étant d’une qualité assez exceptionnelle, Tabannusi va devoir jouer des coudes pour se hisser à la première place du podium.

Présentation rapide de Tabannusi par Les Recettes Ludiques