Avis de la team :

Dim P

Game Details
NomCoffee Traders (2021)
ComplexitéMedium Heavy [4.32]
Nb de joueurs3-5
Auteur(s)Rolf Sagel and André Spil
Artiste(s)John Rabou and Daan van Paridon
Editeur(s)Capstone Games, Maldito Games, MTS Games, Skellig Games and Super Meeple
Mechanisme(s)Action Points, Area Majority / Influence, Contracts and Turn Order: Pass Order

Boussole Ludique
Médias

Coffee Traders

3 à 5 joueurs
Auteur : Rolf Sagel, André Spil
Illustrateurs : John Rabou, Daan van Paridon
Editeur : Capstone Games

THÈME :

Implantez des plantations de café aux quatre coins du monde (Guatemala, Brésil, Ethiopie, Indonésie, Colombie), devenez le plus « actif/influent » sur chacune des destinations choisies. Ensuite, envoyez vos marchands pour récupérer un grand nombre et des origines de café variées afin de répondre au mieux à des commandes.

MÉCANIQUES :

Coffee Traders est un jeu de gestion avec 2 phases distinctes de pose de meeples (cubes & marchands). La partie se déroule en 3 manches, chacune de ces manches est structurée en 6 phases de jeu.

La phase 1 correspond à une phase de développement des plantations sur 5 destinations possibles, de placement de civettes ou de récupération d’argent.
Les actions liées aux plantations sont de 3 types (pose de cubes) :

A/ la pose de plantations accompagnées éventuellement du ou des ânes nécessaires à la pose de plantation sur les second et troisième niveau, (coût : 1 cube avec surcoût si nouvelle destination)

B/ envoi de travailleurs sur les champs dans la limite des travailleurs disponibles dans la zone. Seuls les plantations avec un travailleur produiront par la suite. (coût : 1 cube)

C/ nourrir un âne (prendre un âne directement dans la réserve) (coût 2 cubes)

Attention, ces actions vont favoriser le développement de votre présence sur 5 zones qui feront l’objet d’un décompte en fin de partie !!! Toutefois durant la partie, ce n’est pas parce que vous possédez de nombreuses plantations que vous récupérerez plus de café que les autres, car ce sont les marchands (phase 3 du jeu) qui détermineront la répartition de la production de café entre les joueurs 😉

Les deux dernières actions sont :

D/ Placer une civette à Sumatra (coût : 1cube)

E/ Prendre un revenu de 2 pièces (coût : 1 cube)

La phase 2 est une simple phase d’ajustement où vous devrez compléter vos plantations vacantes avec des travailleurs ou payer des taxes.

La phase 3 est une nouvelle phase de pose de meeples, ici les marchands, qui seront accompagnés d’un surcoût de 2 pièces dès que vous êtes à l’initiative d’une action.
Ici 3 types d’actions :

A/ pose des marchands sur les 5 destinations de production (coût 2 pièces + 1 meeple), le joueur qui joue cette action bénéficie d’un bonus lié à la plantation et tous les autres joueurs (sauf un) peuvent suivre cette action avec un meeple (sans payer les pièces).
Ce n’est qu’au moment de la phase 4 qu’il y aura une répartition de la production globale des plantations sur chaque destination. 

B/ Pose de bâtiments (coût 2 pièces + 1 meeple),les autres joueurs peuvent tous suivre cette action, avec un meeple (sans payer les 2 pièces) mais en payant un café de leur choix au joueur qui a initié l’action. Les bâtiments peuvent ramener des cafés, des points de victoire, des bonus en fonction de leur typologie et de l’endroit où ils seront posés sur le plateau.

Les actions A/ et B/ de la phase 3 font penser au système de jeu de Puerto Rico où quand un joueur ouvre une action les autres peuvent la suivre.

C/ Paiement de 2 pièces et sacrifice d’un marchand afin d’avancer de 2 niveaux sur l’Arrabica Track. C’est une zone qui conférera des bonus (gain immédiat, points de victoire en fin de partie…) en lien avec les actions qui seront effectuées sur les 5 zones (lors de la pose des plantations, bâtiments…)

La phase 4 la Récolte, où les cafés seront répartis entre les joueurs (chaque plantation produira 2 ou 3 cafés en fonction du nombre de joueurs). Cette répartition prendra en compte l’ordre d’arrivée des marchands, mais aussi des distributions prioritaires liées au 1er arrivé ou à la détention de bâtiments prioritaires dans la zone. Chaque civette produira un café joker (orange) et sera ensuite défaussée.

La phase 5, la phase des Contrats, est la phase où les joueurs vont, dans l’ordre inverse du tour, compléter des contrats et prendre les bonus correspondant, soit :

A/ 1 contrat personnel

B/ 2 livraisons au Coffee Bar (si un joueur ne souhaite faire ou ne peut faire qu’une livraison, il passe et bouge immédiatement son marqueur ordre du tour). A la fin de la partie un décompte de majorité sera effectué sur chaque colonne de la zone Coffee Bar.

La phase 6 sera une phase de « Refresh » où chaque joueur récupère ses cubes, meeples, etc…

Après 3 manches le jeu prend fin et on procède aux décomptes de fin de partie (Majorités, Objectifs réalisés en cours de partie…)

PREMIÈRES IMPRESSIONS :

Coffee Traders entre dans la catégorie des jeux aux règles avec de nombreux détails et longues à expliquer, qui demande une attention toute particulière (comme Lisboa, de Vital Lacerda). Prises individuellement, les actions paraissent simples et on pourra même avoir l’impression de faire un peu tous les mêmes actions, mais tout va justement se jouer sur des détails. Coffee Traders est un jeu où l’observation de la situation des autres joueurs est vitale, tant pour les devancer sur certaines opportunités que pour éviter de se retrouver évincer de certaines actions.

Les seules 3 manches de Coffee Traders génèrent une tension/pression initiale qui nous fait dire « mais on n’aura pas le temps de faire grand-chose », ensuite lorsque que l’on commence à réaliser de multiples petits enchainements l’horizon s’éclaircit, et on découvre l’importance de chaque café et de chaque pièce obtenus (les pièces pouvant se convertir en café).

INTERROGATIONS, REMARQUES, PRÉCONISATIONS :

Le Timing est crucial à plusieurs niveaux :
– devancer un joueur sur un axe de l’Arrabica Track pour prendre un bonus qui ne bénéficiera qu’au 1er joueur qui atteindra un niveau précis,
– remplir en 1er un objectif global qui rapporte davantage de points si on le réalise avant les autres,
– prendre des places/ bloquer d’autres joueurs sur les zones de plantation,
– passer de façon précoce pour reprendre la place de 1er joueur de la manche suivante, etc…

La phase des contrats se révèle plus subtile qu’elle ne paraît car elle permet de réaliser des enchainements très précis tout en impactant l’ordre du tour de la prochaine manche.

La gestion de la phase de récolte peut parfois sembler difficile à appréhender pour savoir exactement ce que l’on va recevoir en fonction des distributions prioritaires.

Il peut être intéressant de compenser l’ordre du tour initial en donnant un petit bonus aux derniers joueurs (car à 3 et à 4 joueurs il y a un réel avantage à jouer 1er notamment pendant la phase 3 « marchands »)

Lors de chaque manche, 2 des 3 bonus pourront être choisis par les joueurs et le bonus 3 pièces semble beaucoup plus rarement activé que les autres (car devant être remboursé).

Le jeu propose un matériel de qualité avec une belle variété de pions (forme, matière, silkscreen…) ce qui permet une expérience de jeu très agréable.

EN RÉSUMÉ :

Plusieurs joueurs aguerris m’avaient vanté les mérites de Coffee Traders, et je n’ai pas été déçu car je m’attendais à ce type de jeu aux règles touffues, proposant un niveau d’interaction correct et une nécessité de gestion des actions ultra précise.
Dans Coffee Traders on passe son temps à essayer d’anticiper ce que vont faire les autres et dans quel ordre car les répercussions peuvent être majeures pour nous… et si cela peut être frustrant, cela génère une énorme satisfaction quand tout le plan se déroule sans accroc et que vous avez l’impression d’être dans la tête de vos adversaires !!! 😉

Au final, Coffee Traders propose un jeu aux enchainements très précis qui plaira aux fans de jeux tendus où chaque petite action peut être cruciale, mais qui pourra paraître un peu répétitif et pas assez variés pour d’autres.

Présentation rapide de Coffee Traders par Les Recettes Ludiques