Avis de la team :

Julien

Julien B

Game Details
NomWoodcraft (2022)
ComplexitéMedium Heavy [3.83]
Nb de joueurs1-4
Auteur(s)Ross Arnold and Vladimír Suchý
Artiste(s)Michal Peichl
Editeur(s)Delicious Games, Arrakis Games, Fox in the Box, Gém Klub Kft., Intrafin Games, Jumping Turtle Games, Mosaico Jogos, Pegasus Spiele, Portal Games, Rio Grande Games and Tesla Games
Mechanisme(s)Contracts, Dice Rolling, End Game Bonuses, Income and Solo / Solitaire Game

Boussole Ludique
Médias

Woodcraft

1 à 4 joueurs
Auteur : ROSS ARNOLD, VLADIMIR SUCHY
Illustrateur : MICHAL PEICHL
Editeur : DELICIOUS GAMES (vf INTRAFIN)

Vladimir SUCHY est un habitué du Diamant d’Or avec notamment Underwater Cities qui avait remporté le prix en 2019 ou encore Médina 1347 dans la sélection en 2022. Il nous revient donc cette année, accompagné de Ross ARNOLD pour Woodcraft.

THÈME :

Dans Woodcraft, les joueurs vont devoir développer leur scierie, en plantant des arbres, les sciant, les collants pour fabriquer différents objets commandés. Vous allez pouvoir être aider de spécialiste et d’outils afin de vous permettre d’avoir la scierie la plus renommée… et surtout le plus les points de victoire.

MÉCANIQUES :

Une fois encore la mécanique centrale du jeu repose sur une pose d’ouvriers améliorée. Cette année, les roues sont à l’honneur et Woodcraft comme d’autres jeux de la sélection y a recours.
Le plateau central est donc composé d’une roue découpée en 4 sections, chaque section étant elle-même découpée en 7 emplacements. Lors de la mise en place, les 7 emplacements de la première section sont remplis avec les 7 tuiles action du jeu.
Les arbres et le bois sont représentés par des dés de 3 couleurs différentes : vert, jaune et marron qui correspondent dans cet ordre à la valeur croissante des essences de bois.
La partie se joue en un nombre de tours dépendant du nombre de joueurs, 14 tours à 4 joueurs par exemple.

A son tour de jeu et dans cet ordre, le joueur réalise les étapes suivantes :

  • Fait pousser ses arbres en culture, c’est-à-dire incrémente la valeur des dés plantés en pot
  • Récupère les éventuels bonus de l’action principale visée, déplace la tuile correspondante vers le premier emplacement libre de la section suivante, réalise l’action principale et les actions optionnelles dans l’ordre souhaité
  • Peut convertir des myrtilles, la monnaie du jeu, en noisettes, les points de victoire du jeu

Les 7 actions principales sont :

  • Acheter du bois à partir d’une offre commune
  • Vendre du bois pour éventuellement acheter une autre essence de bois
  • Acheter du matériel, colle, scie ou renfort
  • Prendre 1 ou 2 commandes
  • Embaucher 1 spécialiste à effet immédiat, 1 fois par tour ou permanent
  • Réaliser 2 productions disponibles chez vos spécialistes ou 1 production disponible de l’un de vos spécialistes et planter 1 arbre dans un pot libre
  • Améliorer votre atelier, autrement dit améliorer vos capacités de découpe, de collage et de renfort

De plus, le joueur dispose des actions optionnelles suivantes :

  • Découper du bois à l’aide de sa ou ses scies, c’est-à-dire diviser 1 dé en 2 dés ou plus dont la somme correspond à la valeur du dé initial
  • Renforcer du bois, c’est-à-dire augmenter la valeur de 1 à 4 d’un dé
  • Coller du bois pour obtenir un dé de valeur plus importante
  • Récolter un arbre
  • Compléter une commande qui va rapporter des noisettes, des myrtilles, des outils, du matériel ou encore augmenter vos marqueurs de revenus de noisettes et/ou myrtilles, votre réputation…, associé à la commande elle-même et à la ligne bonus du plateau individuel sur laquelle elle se trouve

Durant les 4 phases de revenus a intervalles réguliers entre les tours de jeu, les joueurs vont :

  • Descendre chaque commande d’une ligne de bonus, ainsi plus le joueur met de temps à compléter une commande moins le bonus de ligne est intéressant
  • Ajouter une nouvelle commande de sa main à son plateau personnel
  • Gagner ses revenus de myrtilles et de noisettes
  • Débloquer le matériel utilisé, scie, colle et renfort

En fin de partie, chaque joueur multiplie le nombre de commandes terminées par son niveau de réputation pour gagner des points de victoires et convertit ses reliquats de colle, scie et renfort en points de victoire.

PREMIÈRES IMPRESSIONS :

Les premières parties laissent l’impression qu’une action principale par tour c’est trop peu. On se demande comment nous allons réussir à obtenir le bois nécessaire à certaines commandes. Plus le jeu avance, plus les actions deviennent stratégiques puisque lorsque les tuiles actions sont dans la 4ème section, elles ne peuvent pas être déplacées dans la 1ère section tant que cette dernière n’a pas été complètement vidée. Pour dépasser cette contrainte, il est possible de dépenser une lanterne, l’une des ressources du jeu, pour réaliser une action tout en déplaçant une autre tuile . Ce qui en fin de partie peut permettre d’accéder à l’action de son choix même si la tuile n’est pas déplaçable (et donc normalement non jouable).

Les illustrations et le thème ont un côté austère, rude ce qui est probablement le but recherché mais peut rebuter certains joueurs.

INTERROGATIONS, REMARQUES, PRÉCONISATIONS :

C’est vrai pour n’importe quel jeu, mais il est essentiel de bien expliquer les actions car les joueurs peuvent avoir l’impression de ne pas savoir par quel bout attraper ce jeu.

EN RÉSUMÉ :

Si la mise en place de son moteur de ressources peut être laborieux, une fois cette étape dépassée vient le plaisir de pouvoir enfin disposer du plein potentiel de sa scierie et ainsi répondre aux différentes commandes disponibles.

Présentation rapide de Woodcraft par Les Recettes Ludiques