Avis de la team :

Dim P

Game Details
NomDarwin’s Journey (2023)
ComplexitéMedium Heavy [3.87]
Nb de joueurs1-4
Auteur(s)Simone Luciani and Nestore Mangone
Artiste(s)Paolo Voto
Editeur(s)ThunderGryph Games, Blackrock Games, CMON Global Limited, Ghenos Games, Korea Boardgames, Portal Games, Skellig Games, TCG Factory and 黑城堡桌游 Black Castle Games
Mechanisme(s)Contracts, Ownership, Point to Point Movement, Set Collection, Turn Order: Stat-Based, Variable Set-up and Worker Placement, Different Worker Types

Boussole ludique
Médias

Darwin’s Journey

1 à 4 joueurs
Auteur : SIMONE LUCIANI, NESTORE MANGONE
Illustrateur : PAOLO VOTO
Editeur : THUNDERGRYPH GAMES (VF Blackrock Games)

THÈME :

Replongez dans les découvertes de Charles Darwin, naviguez et explorez les îles des Galapagos à la découverte de la faune et de la flore, envoyez des lettres pour partager votre voyage et rentrez dans la course, pour ramener, avant les autres, vos découvertes au musée !!!

MÉCANIQUES :

La première originalité du jeu propose une pose d’ouvriers spécialisés… Chaque joueur devra en effet faire monter en compétence chacun de ses pions (ouvrier) en lui associant des sceaux qui développeront leurs compétences sur 4 axes (exploration terrestre, maritime, connaissance et correspondances). La spécialisation des pions dans un axe offrira des bonus liés à cette compétence pendant que la diversité rendra vos pions plus polyvalents mais bénéficiant de moins de bonus.

Darwin’s Journey est un jeu présentant un très bon niveau d’interaction pour un Eurogame (jeu de gestion). Il faudra sans cesse surveiller les autres joueurs afin d’anticiper leurs actions et de saisir chaque opportunité d’actions. Les stratégies menant possiblement à la victoire sont multiples et chaque action revêt une importance cruciale (vous n’aurez que 20 à 25 actions pour la partie).

Chaque tour vous poserez un pion sur un des 3 types de cases disponibles (lentilles, loupes rondes et loupes carré) :

  • Sur les loupes carré, tout le monde peut y aller sans surcoût ni restriction de placement.
  • Sur les loupes rondes, pas de restriction du nombre de pions mais un surcoût à payer si un autre pion est déjà présent dans la zone (nommée page) contenant la loupe et des prérequis (sceaux spécifiques) nécessaires.
  • Sur les lentilles, 1 seul pion par lentille et des possibilités de surcoût et de prérequis possibles.

La variété de ces conditions de pose va donner un supplément tactique à Darwin’s Journey qui exigera d’être toujours dans le meilleur timing possible pour prétendre à la victoire. L’argent est au cœur du jeu avec des surcoûts d’emplacements à payer, de l’investissement pour la pose des lentilles et des coûts relatifs à l’acquisition des sceaux. Vous devrez veiller sur votre trésorerie car si elle se réduit à néant vos options de jeux se trouveront drastiquement limitées !!!

Chaque tour vous devrez donc, dans le meilleur timing possible poser le pion le plus adapté sur l’emplacement correspondant le mieux à votre orientation stratégique…
Explorer les îles, naviguer pour atteindre de nouvelles îles, envoyer des messages, spécialiser vos pions, créer des lentilles pour ouvrir de nouvelles actions ou les renforcer, réaliser des actions spéciales… Tout un programme !!!

Aux cycles de vos découvertes et de leur valorisation dans les musées, s’ajouteront différentes missions à récupérer et à compléter mais vous devrez aussi veiller à faire correspondre les spécialisations de vos pions avec la demande de 3 personnages célèbres (draftés en début de partie) qui vous permettront de remporter des bonus significatifs.

PREMIÈRES IMPRESSIONS :

Après 25 parties, j’ai pu tester diverses orientations stratégiques avec succès et j’ai toujours pris autant de plaisir.
Le jeu est fluide, demande de bonnes facultés d’anticipation et propose des enchaînements qui demandent un timing ultra précis, tout ce que j’aime dans un jeu.
La précision demandée par les enchaînements peut rendre le jeu assez punitif et comme les actions sont en nombre très limité et qu’un moteur se crée progressivement avec la montée en spécialisation des pions, une grosse erreur peut être fatale.

Les illustrations d’ensemble sont bien réussies, mais certaines icônes présentes sur les îles auraient gagnées à être plus lisibles.

INTERROGATIONS, REMARQUES, PRÉCONISATIONS :

Le démarrage est crucial car dès la première action vous préparerez déjà vos futurs enchaînements. Les ouvertures les plus classiques orienteront les deux premiers joueurs vers les deux découvertes accessibles (l’une sur L’exploration de l’île et l’autre sur l’axe maritime) qui leur permettront de vite accumuler de l’argent en ramenant leur découverte au musée. En début de partie, l’ordre du tour me semble insuffisamment compensé, je suggère donc de faire jouer aux premières places les joueurs les moins expérimentés.

Les illustrations d’ensemble sont bien réussies, mais certaines icônes présentes sur les chemins des îles auraient gagnées à être plus lisibles, surtout que les impacts, en termes de points et d’opportunités, peuvent être significatifs dans un jeu si tendu.

EN RÉSUMÉ :

Darwin’s Journey fait partie de ses rares jeux dont j’ai dépassé les 20 parties tout en prenant toujours autant de plaisir. J’apprécie particulièrement la belle courbe d’apprentissage où le chemin vers la victoire repose sur des enchaînements précis associés à l’optimisation de la customisation des pions de chaque joueur. Effet collatéral, le jeu est punitif et les écarts de points pourront donc être conséquents.

A découvrir absolument !!!

Présentation rapide de Darwin's Journey par Les Recettes Ludiques