Avis de la team :

Julien

Julien B

Game Details
NomTekhenu: Obelisk of the Sun (2020)
ComplexitéMedium Heavy [4.08]
Nb de joueurs1-4
Auteur(s)Daniele Tascini and Dávid Turczi
Artiste(s)Jakub Fajtanowski, Michał Długaj, Zbigniew Umgelter and Aleksander Zawada
Editeur(s)Board&Dice, BoardM Factory, CMON Global Limited, CrowD Games, Giant Roc, Giochix.it, Maldito Games, Mosaico Jogos, Pixie Games, Portal Games and Rawstone
Mechanisme(s)Action Drafting, Drafting, Income, Pattern Building, Turn Order: Stat-Based and Variable Set-up

Jeux équivalents
Médias

TEKHENU

1 à 4 joueurs
Auteur : DANIELE TASCINI, DAVID TURCZI
Illustrateur : Jakub FAJTANOSWSKI, Michał DLUGAJ, Zbigniew UMGELTER et Aleksander ZAWADA
Editeur : BOARD & DICE (VF PIXIE GAMES)

THÈME

Le jeu se place dans l’Egypte antique où vous allez faire appel à la puissance des dieux afin de participer à l’édification du temple d’Amon-Rê et être reconnu en tant que meilleur contributeur.

MÉCANIQUES

Tekhenu est un jeu stratégique de drafting de dés. Les dés sont placés autour d’un obélisque dans 1 des 6 sections chacune dédiées aux dieux Bastet, Hathor, Horus, Osiris, Râ et Thoth. De plus à chaque fois qu’une section doit être complétée avec des dés en tenant compte de l’ensoleillement par rapport à l’obélisque, les dés seront purs, corrompus ou bien carrément interdit. En effet chaque section est divisée en 3 zones pureté, corruption et interdiction. Chaque couleur de dés est associée à un type de ressource blanc pour calcaire, jaune pour le papyrus, marron pour le pain et noir pour le granite ; les dés gris ne sont pas associés à une ressource.

Une partie va se décomposer de la manière suivante :

2 tours pour une 1 rotation
2 rotations pour une 1 phase de Maât
2 phases de Maât pour 1 décompte
2 décomptes par partie

Donc chaque joueur jouera 16 tours au total. En début de partie, chaque joueur va choisir parmi 2 cartes de départ afin de disposer de ses propres ressources de départ.

A son tour, un joueur doit prendre un dé provenant d’une zone pureté ou corrompue de l’une des 6 sections de dieu. Avec ce dé, le joueur pourra soit produire les ressources correspondantes ou bien utiliser l’effet du dieu d’où vient le dé pris.

En choisissant la production de ressources, le joueur produit autant de ressources que la valeur du dé choisi à concurrence de sa capacité de production, l’excédent étant placé sur le côté corruption de la balance de son plateau individuel… ce qui aura un impact lors de la phase de Maât.

Les effets des dieux quant à eux sont les suivants :

  • Bastet : Avancer votre marqueur de bonheur
  • Hathor : Construire un bâtiment autour du complexe du Temple afin de gagner des points de victoire, une ressource et avancer son marqueur de population  
  • Horus : Construire une statue avec votre granit, la statue pouvant être en l’honneur de l’un des 6 dieux pour profiter d’un bonus lorsque ce dieu sera joué par les autres joueurs par la suite, ou bien une statue en l’honneur du peuple et ainsi gagner des points de victoire et/ou de l’or ; l’or étant la ressource joker
  • Osiris : Construire un bâtiment afin d’améliorer votre capacité de production de ressources en dépensant 1 bonheur
  • Râ : Construire une tuile dans le complexe du Temple et y placer une de vos colonnes pour gagner des points de victoire
  • Thoth : Prendre des cartes décret, technologie et/ou bénédiction en fonction de la valeur du dé, les cartes sélectionnables dépendent de l’avancement de votre marqueur de bonheur

Une fois l’action réalisée, le dé choisit est placé sur la balance du plateau individuel côté pureté ou corruption en fonction de sa provenance.

L’utilisation de vos scribes peut vous permettre de modifier la valeur du dé ou bien de recourir au 7ème dieu du jeu Anubis. Dans ce cas, le joueur peut prendre n’importe quel dé, même un dé interdit, pour réaliser l’action de son choix en tenant uniquement compte de la valeur du dé, le dé sera placé sous la balance.

Après 2 tours de jeu, une rotation est effectuée et l’obélisque tourne d’une section dans le sens horaire, un nombre de nouveaux dés correspondant au nombre de joueurs sont ajoutés dans chacune des 2 sections maintenant dans la pénombre, dans toutes les sections les dés sont déplacés dans les zones pureté, corruption et interdiction suivant si la section est maintenant ensoleillée, dans la pénombre ou dans l’obscurité.

Lors de chaque phase Maât, la balance de chaque joueur est évaluée en fonction de la valeur de dés purs et corrompus et des excédents de ressources considérés comme corrompus. L’ordre du tour va être modifié, les joueurs les plus à l’équilibre seront les premiers, en cas de balance trop corrompue, les joueurs perdent des points de victoire. Après avoir révisé l’ordre du tour un décompte est réalisé tenant compte des statues construites, des capacités de production maximum, des colonnes dans le temple…

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Ce jeu de drafting de dés présente une originalité avec son système de rotation de l’obélisque qui, étant donné l’un des auteurs Daniele TASCINI, n’est pas sans rappeler Tzolk’in. Ceci va demander d’anticiper l’évolution de la répartition des dés dans les sections des dieux afin de pouvoir optimiser au mieux sa stratégie. Comme dans d’autres jeux du type eurogames, il n’y a pas une seule et unique stratégie gagnante, les cartes décret jouant ici le rôle d’objectif de fin de partie par exemple.

INTERROGATIONS, REMARQUES, PRÉCONISATIONS

Tekhenu possède une bonne rejouabilité pour ainsi permettre d’envisager différentes stratégies. Certains dieux peuvent paraître plus puissant que d’autres même s’il ne semble pas opportun d’en négliger certains.

Le tirage des dés peut rendre certaines parties plus compliquées avec des dieux plus difficilement accessibles mais c’est aussi ce qui rendra les parties plus challengeantes

Soyons clair, l’obélisque en 3D ne sert pas vraiment à grand chose et restera rapidement dans la boîte

EN RÉSUMÉ

C’est avec plaisir que nous avons découvert la dernière création de deux auteurs que nous affectionnons particulièrement au Diamant d’Or, puisque certaines de leurs précédentes productions avaient été elles aussi sélectionnées Anachony, Teotihuacan ou encore Trimesgitus. Avec Tekhenu, ils nous proposent de faire appel aux dieux pour participer à l’édification du temple d’Amon-Rê mais attention à ce que la course du soleil ne vienne pas contrecarrer votre plan de jeu